French Dutch English

Place de Verdun
77440 Lizy-sur-Ourcq

01 60 01 70 35

Facebook

Aujourd'hui

> Fermé

 Nos horaires Voir nos horaires

Liens externes

    Il est interdit de revendre, ou d'annoncer la vente, d'un produit en-dessous du prix d'achat effectif (prix unitaire net de vente au détail, qui figure sur la facture d'achat, moins les avantages financiers consentis par le vendeur exprimés en pourcentage unitaire du prix de vente du produit + TVA et taxes spécifiques liées au produit + prix du transport). Cela concerne le revendeur (distributeur, détaillant ou prestataire de service final), et non la vente directe par le fabricant.

  • Revente à perte
  • Cette pratique prohibée consiste à solliciter le consommateur, qui n'est pas en mesure d'évaluer la portée de son engagement, en abusant de sa situation de faiblesse ou d'ignorance, ou en utilisant une ruse.

  • Abus de faiblesse
  • Lors de la conclusion d'un contrat, celui-ci ne doit pas contenir des clauses qui créent un déséquilibre significatif entre les droits et les obligations au détriment du consommateur.

  • Clause abusive
  • Lorsqu'il reçoit un produit pour lequel il n'a conclu aucun engagement, le destinataire n'est tenu ni de payer le prix réclamé, ni de renvoyer l'objet, ni d'en supporter les frais. Il doit uniquement restituer l'objet à l'expéditeur si celui-ci vient le chercher à domicile.

  • Envoi forcé
  • Cette interdiction concerne l'offre de prix destinée au consommateur, proposée à un niveau insuffisant par rapport aux coûts de production, de transformation ou de commercialisation, dans le but d'évincer un concurrent compétitif du marché.

  • Prix abusivement bas
  • Est interdite la pratique d'une entreprise qui abuse d'un rapport de force en sa faveur, en exerçant une domination sur un (ou des) partenaire(s) commercial(ux).

  • Abus de dépendance économique
  • Les entreprises qui abusent de leur position dominante sur un marché pour fausser le libre jeu de la concurrence sont en infraction.

  • Abus de position dominante
  • Il s'agit d'un accord ou une action concertée qui a pour objet, ou peut avoir pour effet, de restreindre la concurrence sur un marché de produits ou de services, sous diverses formes écrite ou orale, expresse ou tacite, horizontale (entre concurrents sur un même marché) ou verticale (entre un producteur et un distributeur par exemple).

  • Entente
Guide des entreprises et professionnels » Vente - Commerce » Réglementation du commerce » Pratiques commerciales » Pratiques commerciales et anticoncurrentielles interdites

Pratiques commerciales et anticoncurrentielles interdites

Afin de protéger le consommateur, mais aussi de garantir la concurrence entre professionnels, certaines pratiques commerciales sont prohibées par le code de la consommation ou le code de commerce. Les contrôles sont fréquents et toute infraction peut conduire le professionnel qui les pratique à être poursuivi en justice ou par l'Autorité de la concurrence.

Où s'adresser ?

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

Pour toute question de consommation, de qualité et sécurité des produits et services

Par téléphone

3939

Coût : 0,15 € / minute + prix de l'appel (

  • en savoir plus
  • )

    Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h

    Depuis l'étranger ou hors métropole : +33 1 73 60 39 39 uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays)

    Par messagerie

    Accès au

  • formulaire de contact
  • Voir aussi...